fbpx

 

Justine a créé Yog’in, elle propose des cours de yoga  aux professionnels et aux particuliers dans la région Lilloise. Découvrez le portrait atypique et joyeux de cette dealeuse de bien être!

Quel a été ton parcours avant de lancer YoginLille?

J’ai eu une première (très) courte vie de juriste, après un Master 1 en Droit des Affaires, une année à Londres et un Master 2 en Droit du Sport (que j’ai adoré). 
Puis, j’exerce deux mois en tant que juriste/couteau suisse/touche-à-tout dans l’évènementiel sportif en sachant que depuis quelques mois déjà que j’allais créer Yog’in. 
Alors après ces deux mois, je pars en Inde je pars faire un Yoga Teacher Training. 
 
Comment t’est venue cette idée?
 
Pendant mon année de césure à Londres, j’ai été impressionnée par la dimension « bien-être »; « mieux-être » des salariés au sein même de leur entreprise. 
Puis, je suis revenue à Lille, j’ai eu l’impression que tout le monde, dès le lundi 8h, attendait le vendredi 18h alors je me suis dis qu’il y avait quelque chose à faire. 
Je n’avais pas envie de me coller une étiquette «prof de yoga» ou «créatrice d’évènements» alors je choisis tout simplement le terme «Dealeuse de bien-être» pour les entreprises d’abord, puis pour les particuliers. 
Et comme j’ai toujours besoin de faire évoluer mon concept, cette année, il va prendre un tournant en se spécialisant en périnatalité suite à de nouvelles formations. 
 
Une journée type chez Yog’in Lille ? 
 
Il n’y a pas réellement de journée type parce que la routine m’angoisse. 
Mais en majorité, elle commence tôt, je donne mon premier cours à 7h30 puis j’enchaîne les cours. 
Entre temps, je bosse sur mon nouveau concept lié à la périnatalité et je brainstorme énormément avec ma team de copines #Girlboss autour d’un petit-déj, d’un déjeuner, d’un cours de sport ou d’un groupe WhatsApp. 
C’est hyper important pour moi d’être entourée d’une team de super nanas. Les journées sont très souvent à 2000 à l’heure où j’ai rarement le temps de me poser. 
Mais ça c’était avant! En ce moment, je suis en congé maternité et les journées sont bien plus douces même si mon cerveau bouillonne toujours d’idées bonnes (et mauvaises) que je veux mettre en place bien trop vite. 
 
Ton conseil pour les entrepreneurs en herbe? 
 
Mon mantra est « take the risk or loose the chance », la vie est courte, on n’a pas le temps de se poser 1000 questions avant de se lancer. 
Au pire, ça ne fonctionne pas, et alors ? Ton ego en prendra un coup cinq minutes mais pour moi il n’y a pas d’échec, j’ai tenté pas mal de choses qui n’ont pas forcément fonctionné et ça m’a permis d’avancer et d’aller encore plus loin. 
 
Quel est ton meilleur souvenir olfactif? 
 
L’odeur de la pate à pizza de ma grand-mère sicilienne, quand j’étais petite je n’avais même pas besoin de passer la porte d’entrée que je sentais déjà l’odeur devant la maison. 
 
Ton parfum favori et pourquoi? 
 

À l’instant même, dans mon dernier trimestre de grossesse, j’ai envie de répondre que c’est le souvenir de l’odeur d’un bon verre de vin de rouge pour tous les moments de partage et de rire auquel il me renvoie.

Retrouvez l’actualité de Justine et de Yog’in sur son compte instagram @yogin.lille

Add to cart